Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 23:50

13è producteur mondial de café

L’information mérite d’être sue des Ivoiriens. La Côte d’Ivoire n’est plus la 4è productrice mondiale de café. Elle occupe désormais le 13è rang mondial. L’information est donnée par l’Organisation internationale du café (OIC). A titre d’exemple, le Vietnam qui était le 31è producteur en 1987 est depuis 2004, le 2è producteur mondial après le Brésil. En 1984, notre pays était le 4è producteur mondial avec 289.000 tonnes. En 2004, nous sommes 13è avec 105.000 tonnes. Comment en est-on arrivé là ? Devinez. Les refondateurs sont passés par là. Encore et toujours !

André Silver Konan

Partager cet article

Repost 0
Published by andré silver konan - dans Economie ivoirienne
commenter cet article

commentaires

idembele 25/01/2009 17:36

il faut savoir que les paysans on délibérement abandonné la culture du café pour les raison suivantes:
- chute du cours du café,
- la culture du café est une culture pénible dans laquelle l'entretien est très important (surtout le désherbage)
- l'arrivée de l'or blanc (l'hévéa).
La pluspart (dsl je n'ai pas de chiffre) des plantation d'hévéa aujourd'hui sont d'anciennes plantations de café.
ce sont entre autre les principales raison de la chute de la production de café.

bayala 12/05/2008 12:25

Cette contre performance de la ci est du à la crise la guerre les plus grands planteurs sont sans doute les bUrkinabés et la main d'oeuvre etant constitué en particulier de ces gens imaginé un peu c"ette politique se spoliation des terres ou des palntations ont ete retiré des mains des vrais producteurs et des vrais proproetaires l'orsque des ouvriers agricoles sont taxés de rebelles tué sans foi ni loi et ceux là qui se sont acapoaré de la terre des plantations ne sont pas amesure de les entretenir d'assumer la priductrion afin afin de maintenir le niveau de qutriéme producteur et voir l'ameliorer . cela depends de la politique du pays adopté par ceux là qui hier eux mème étaient fière de la CI du temps d'houphouet
nous esperons avec la paix qui se profile à l'horizon donnera au moins un tonus acette partie de l'economie ivoirienne il faut que ceux qui ont perdu les terres plantations soit dans une position de les recuperer il faut que cela serve de leçon à tout un chacun pour que cela be revienne plus que la paix de jesus soit sur la cI et que sa volonté soit faite

golden boy 10/05/2008 01:23

Hééé Monsieur Konan!!!
Vous êtes tout de même un homme brillant,intelligent, pourquoi vous vous hasardez à de si minables raccourcis...
En 1985, le FPI était aux commandes de la RCI?
en 1990,le FPI était aux commandes de la RCI? en 2000 aussi?
Le FPI a dirigé la Côte d'Ivoire tout au plus deux ans et encore je suis généreux car il s'agissait de gouvernements d'ouverture dans lesquels étaient et sont toujours présents le RDR et le PDCI.
Et puis si on considère que la chute de la production ivoirienne du café date des années 2000 (ce qui est évidemment farfelu), vous conviendrez je l'espère qu'une grande partie de cette production a été détournée au profit du Ghana et du Burkina Faso...grâce à vos petits copains rebelles du G7...

Soyons sérieux Monsieur Konan, votre haine viscérale de la Refondation vous égare. Je persiste vous êtes un homme brillant et je respecte vos opinions mais vraiment soyez un opposant responsable et respectable. Ce genre de papier, pour ne pas dire torchon, ne vous honore vraiment pas.

Si vous cherchez des responsables, lorgnez plutôt du côté des tenants d'un système spéculatif qui ne garantit pas une rémunération juste au dur labeur de nos paysans et qui par la même occasion détourne (à juste titre) la jeunesse rurale de ce travail qui est devenu au fil des décénies ingrat.

Amitiés.

adou 09/05/2008 21:24

Comment peut-il en être autrement si les vastes plantations de caféiers ont été arrachées aux valeureux travailleurs pour des raisons aussi farfelues qu'ethnocentriques que ces derniers sont des allogènes et des alloctones. Ces plantations ont été prises d'assaut par une horde de jeunes gens et de leurs parents qui n'ont jamais eu la culture du débroussaillage, du désherbage, du nettoyage de parcelles caféières. Conséquence : les plantations sont transformées en véritables forêts caféières, delaissées par ceux-là qui ont cru que le caféier ne produit que par des invectives, par la gueulade ... la paresse quand tu nous tient...